From 2018 to 2019 Burfina Faso organised 6 CMTs part of the Zika project


Le Burkina Faso a réalisé plusieurs activités au cours de l'année 2018 et de l'année 2019. Ces activités ont concerné principalement les formations Zika qui ont été faites dans six régions du Burkina à savoir Ouagadougou, Kaya, Fada, Bobo Dioulasso, une deuxième formation à Ouagadougou, et enfin Koudougou. Au total 110 personnes ont été formées.

    I°) Les trois premières formations CMTs réalisées en 2018 (Ouagadougou le 10/10/2018, Kaya le 23/10/2018 et Fada le 5/11/2018)

Le premier atelier Zika au Burkina Faso a eu lieu à Ouagadougou le 10 octobre 2018 dans les locaux du Centre National de Recherche et de Formation en Paludisme( CNRFP).Lors de cette formation 23 personnes ont été formées. La deuxième a eu lieu à Kaya au centre Nord du pays, le 23 novembre 2018 au sein de la Mairie de la ville. Nous avons invité et formé 20 personnes. La troisième formation s'est tenue à Fada à l'Est du Burkina Faso, le 5 novembre 2018 à la Mairie de la commune et 18 personnes y ont été formées. Tous ces ateliers ont regroupé des participants venant des Mairies, de la Santé, de l'environnement, du monde communautaire, du monde de la communication et enfin du monde scolaire. A Ouagadougou, le milieu scolaire était  représenté par 4 élèves et 2 Professeurs du Lycée Scientifique National de Ouagadougou.

A Kaya, le  monde de l'éducation a été représenté par le Lycée provincial, le Lycée municipal et l'Université de la dite ville. Quant à Fada, ce sont les Lycée provincial, communal et privé Sabil El Negah qui ont représenté le Ministère de l'éducation. Ajoutons que tous les établissements des régions cités plus haut se sont faits représenter par 2 élèves et 2 Professeurs chacun. Tous ces ateliers ont été animés par trois formateurs qui sont Mr Jean Paul BOUMBOUNDI(Coordonnateur), Mr Soumanaba ZONGO ( Coordonnateur adjoint) et Mr Antoine SANOU( Chercheur, Biologiste, que nous avons associé pour donner des communications sur les moustiques et les larves dont il est spécialiste).

Caption

Les participants ont suivi l'atelier avec intérêt et disent avoir été édifiés par les formations qu'ils ont reçues. Ils ont promis d'être à l'avant garde de la lutte contre les agents vecteurs de maladies dès leur retour dans leur milieu.

Les difficultés rencontrées pour organiser ces ateliers sont nombreuses: Insuffisance de moyens financiers, les longues distances entre Ouagadougou et les régions, les difficultés de mobilisation des participants surtout en vacance. Mais la plus grande difficulté a été l'inexistence ou l'instabilité de l'internet. A Kaya et Fada, les coupures d'électricité et d'internet nous ont joué de vilains tours. Nous avons néanmoins pu nous sortir de ces difficultés 

 

II°)  Les trois dernières formations réalisées en 2019( Bobo Dioulasso le 14/9/2019, Ouagadougou le 23/9/2019, Koudougou le 28/9/2019)

En 2019, nous avons réalisé trois CMTs .Pour ces formations restantes, nous avons dû changer de stratégie en nous interessant seulement aux écoles c'est à dire les élèves, les étudiants et les professeurs. Notre choix s'explique par le fait que les autres travailleurs que nous avions associés pour les formations de 2018 restaient totalement inactifs après les ateliers parce que, disent-ils, il leur manque le temps. Seuls les élèves, étudiants et Professeurs ont été très actifs et ont pu envoyer des données.

 La première  a eu lieu à Bobo Dioulasso à l'Ouest du pays à 363 kms de Ouagadougou. C'est le Lycée Municipal Mollo Sanou qui nous a accueilli. Là bas, nous avons réuni trois Lycées composés de dix élèves, de cinq Professeurs et le Proviseur du Lycée Scientifique National de Bobo, soit un total de 16 participants. Les trois Lycées sont :le Lycée scientifique national de Bobo(3 élèves, 3 Professeurs et le Proviseur), le Lycée provincial Mollo Sanou(2 élèves, 2 Professeurs) et enfin le Lycée Ouézzin Coulibaly( 3 élèves et 2 Professeurs).

La deuxième formation s'est déroulée en 2019 une fois encore à Ouagadougou. Trois écoles ont été invitées. Les participants ont été  au nombre de 17 répartis comme suit :Lycée Nelson Mandela( 3 élèves et 3 Professeurs), le Lycée Bogodogo( 3 élèves et 1 Professeur) et enfin le Lycée Scientifique National de Ouaga( 6 élèves et 1 Professeur)

Caption

Enfin, le dernier atelier s'est tenu le 28 septembre à Koudougou, ville située à 100 Kms au Centre Ouest du Pays. 16 participants ont été regroupés et venant du Lycée Municipal( 3 élèves et 1 Professeur), du Lycée de l'Amitié( 2 élèves et 1 Professeur), du Lycée Communal(  3 élèves et 1 Professeur) et le Lycée Provincial( 3 élèves et 2 Professeurs)

Ces derniers ateliers ont été animés par deux formateurs qui sont Mr Jean Paul BOUMBOUNDI(Coordonnateur), Mr Soumanaba ZONGO( Coordonnateur adjoint) car Mr Antoine SANOU était en mission hors du pays. Son module a été présenté par Mr Soumanaba. Les participants ont encore  suivi l'atelier avec intérêt et disent avoir été édifiés par les formations qu'ils ont reçues. Ils ont pris aussi l'engagement de lutter activement contre les agents vecteurs de maladies vectorielles dès leur retour dans leurs milieux respectifs.

Caption

Les difficultés rencontrées pour organiser ces ateliers sont nombreuses et ont pour noms : Insuffisance de moyens financiers, les longues distances entre Ouagadougou et les régions, les difficultés de mobilisation des participants surtout en vacance. Mais la plus grande difficulté a été l'inexistence ou l'instabilité de l'internet. A Koudougou, l' instabilité de l'internet a perturbé notre travail mais nous avons pu terminer notre session.

Caption
La prochaine phase sera l'organisation des formations locales qui pourront impacter directement les communautés. Nous espérons vivement recevoir le financement dans ce sens.

Les élèves du Lycée National scientifique de Ouagadougou s'initient au Protocole Moustique de GLOBE


GLOBE Burkina Faso a accompagné l'organisation d'une journée scientifique Lycée Scientifique National de Ouagadougou  le samedi 26 octobre 2019 à Ouagadougou.

Caption

L'objectif de cette journée était d'échanger et de fraterniser entre membres de la communauté GLOBE du Lycée. Il s'agissait aussi et surtout de pratiquer le dernier né des protocoles de GLOBE, le protocole moustique.

En effet les 15 élèves et leurs encadreurs ont eu l'opportunité de collecter des larves, de les analyser et de les envoyer dans la base de données de GLOBE.

 

 

Chaque participant a pu envoyer plusieurs données.

La journée s'est terminée dans une bonne ambiance.


Clear

07/13/2015
The GLOBE International Scientist Network Doubles in Size
The GLOBE International Scientist Network (GISN) has nearly doubled in the past year! The GISN is an international network of scientists who work with GLOBE students around the world.  >>


06/04/2015
NASA Opportunities for Students
NASA encourages students to engage all sorts of challenging activities and competitions to expand their minds through creativity, innovation and attention to detail, the same hallmarks of spaceflight. Read about several opportunities currently being offered in science, 3D modeling and film making, for US and International students.  >>

05/22/2015
NASA's Soil Moisture Active Passive (SMAP) Mission Begins Science Operations
SMAP data will eventually reveal how soil moisture conditions are changing over time in response to climate and how this impacts regional water availability.  >>

05/20/2015
GLOBE Europe and Eurasia Host Student Video Campaign
The GLOBE Europe and Eurasia Regional Coordination Office has launched a video campaign to celebrate the 20th Anniversary of The GLOBE Program.  >>

05/11/2015
2016 GLOBE International Virtual Science Fair
The GLOBE Program is pleased to announce the 2016 GLOBE International Virtual Science Fair! As part of GLOBE's 20th Anniversary celebration, we are asking GLOBE students to share their research with the world.  >>

05/08/2015
GLOBE Salutes Schools Making the "Data Count" During Earth Week Challenge
In celebration of Earth Day 2015, and GLOBE's 20th Anniversary, more than 240 schools answered the call to not just count the data, but to make the data count. More than 160,000 measurements were added to the GLOBE database during the Data Entry Challenge that took place over Earth Week (20-24 April).  >>

05/06/2015
SMAP Captures Views of Global Soil Moisture
Data from the radiometer instrument on NASA's Soil Moisture Active Passive (SMAP) observatory have led to the creation of new maps of global soil moisture. The new images (each a composite of three days of SMAP radiometer data, collected in April) show the volumetric water content in the top 2 inches (5 centimeters) of soil. These uncalibrated soil moisture images will be evaluated during the calibration and validation phase of SMAP's science mission, which begins on 10 May.  >>

05/05/2015
2015 NSTA Summer Institutes – Implementing NGSS Conference
The National Science Teachers Association (NSTA) is offering summer institutes to help educators implement the Next Generation Science Standards (NGSS). This conference (held in two different U.S. locations this July) is designed to help educators and school leaders understand the changes occurring with NGSS, including how to apply NGSS in the classroom.  >>

04/30/2015
Free NASA STEM Educator Professional Development Collaborative Webinars
The NASA STEM Educator Professional Development Collaborative (EPDC) is presenting a series of no-cost webinars open to all educators. All pre-service, K-12, and informal educators, as well as university faculty, are invited to join NASA education specialists to learn about NASA missions, activities, lesson plans, educator guides, and online resources that integrate NASA and STEM into the classroom.  >>